Revues de livre

En parfait équilibre

La sélection de Sarah Palin à titre de colistière du Républicain John McCain, a engendré beaucoup de débats sur le rôle des mères qui travaillent. On a publié de nombreuses statistiques sur les pourcentages de mères sur le marché du travail, de femmes dirigeant des sociétés Fortune 500 et ainsi de suite. Ce n’est pas tout le monde qui aspire à atteindre les postes les plus élevés en entreprise ou en politique. Il me semble que bon nombre d’hommes et de femmes sont davantage intéressés à conjuguer une carrière stimulante et accomplie tout en faisant partie d’une famille plutôt que de diriger une entreprise. Le défi à relever ne s’adresse pas seulement à ceux et celles qui doivent répondre aux besoins des enfants. Un grand nombre d’entre nous doivent tenter de figurer comment mieux répondre aux besoins de leurs parents vieillissants. Si vous essayez de trouver cet « équilibre », voici quelques idées qui vous seront peut-être utiles :

Dire Non
Il est tellement difficile pour bon nombre d’entre nous de dire « non » à différentes demandes. Ramona Creel de OnlineOrganizing.com, nous fait part des différentes façons de dire non. Et elles fonctionnent à la maison et au travail :

•    Je ne peux le faire immédiatement, mais je pourrai plus tard
•    Je ne suis vraiment pas la personne la plus qualifiée pour le travail [Je n’ai pas l’intention de faire part de cette idée à mon adolescent]
•    Je ne peux pas mais laisse-moi te donner le nom de quelqu’un qui pourrait le faire
•    J’ai un autre engagement
•    Je n’aime pas vraiment ce genre de travail
•    Je ne peux pas, mais je serai heureux d’aider dans une autre tâche
•    Non

Ayez un plan de vie personnel
Selon John M. McKee, auteur du livre 21 Ways Women in Management Shoot Themselves in the Foot, « La plupart des gens ne sont pas aussi heureux qu’ils aimeraient l’être, ne réussissent pas aussi bien qu’ils le devraient ou ne sont pas aussi fortunés qu’ils espéraient l’être lorsqu’ils étaient plus jeunes. Ce n’est pas une coïncidence, mais la plupart des gens n’ont pas de plan de vie personnel non plus. »  McKee suggère que nous devrions tous prendre le temps de rédiger un plan de vie personnel englobant les trois éléments suivants :

1.    notre vie professionnelle
2.    notre vie familiale
3.    notre vie personnelle

Plus votre plan est détaillé, mieux c’est. Le développement de votre plan de vie personnel ressemble à la planification au travail sauf que c’est pour vous-même : vos objectifs de carrière, vos objectifs familiaux, vos besoins personnels et vos aspirations.

Prenez soin de vous-même
Si vous ne nourrissez pas votre esprit et votre corps, non seulement vous diminuez vos chances d’atteindre vos objectifs, mais vous ne serez peut-être pas suffisamment en santé pour en profiter lorsque vous y parviendrez. Réservez du temps pour vous-même. Commencez lentement. Si vous vous êtes épuisé, il est pratiquement impensable que vous vous réserviez une « heure pour vous » dans votre calendrier chaque semaine. Commencez par trouver cinq ou dix minutes. Même dix minutes à ne rien faire peuvent être dix minutes très bien passées. Donnez-vous la permission de vous occuper de vous-même.

 Par Helen Latimer

Laissez un commentaire