Revues de livre

Le coût du silence

Ayez pitié du pauvre directeur dont la devise est « pas de nouvelles, bonnes nouvelles ». C’est tranquille dans son bureau parce que tout se passe à la fontaine d’eau où ses employés se plaignent et discutent des problèmes avec leurs collègues.

Il arrive que les employés sont réticents à parler à leur supérieur parce qu’ils craignent le résultat s’ils soulèvent leur problème avec la direction; ils se demandent comment livrer un message difficile. Parfois, c’est parce que l’employé a perdu tout intérêt ou considère que le supérieur n’a pas le pouvoir de résoudre le problème. Le silence entraîne un coût réel autant pour l’individu que pour la société.

Pour l’individu, il y a augmentation de l’anxiété, du stress et des préoccupations causant un réel inconfort à court terme. S’ils ne sont pas traités, ces symptômes peuvent causer de graves problèmes de santé. Un manque de relation solide avec la direction peut même faire en sorte que l’individu quitte la société, au moins émotivement, et qu’il ne reste que pour la paie. 

WorkJournal.Com, du Wall Street Journal en ligne, a rapporté une histoire fondée sur des renseignements tirés d’un sondage interactif Harris qui démontrait que 25 % des employés « ne se pointent que pour ramasser leur chèque de paie ». Cela représente beaucoup d’employés qui ont vraisemblablement perdu intérêt pour leur travail et qui se présentent rarement à la porte du bureau du supérieur pour parler d’un problème. Cela représente également beaucoup de potentiel inexploité.

Le silence a également un coût pour la société aussi. Lorsque les employés ne s’expriment pas, les sociétés manquent des occasions et la productivité en est réduite. Les relations entre les employés et la direction doivent être solides pour que les sociétés et leurs employés se développent.

Bonne nouvelle : voici, assez clairement, ce que la plupart des employés désirent :

  • Appréciation
  • Autonomie
  • Affiliation
  • Statut

Même un simple "Merci" peut faire une différence dans la façon dont un employé se sent. Durant les périodes d’incertitude que nous vivons où bon nombre d’entre nous se sentent tendus, il est important de se rappeler que le silence n’est pas d’or (ou du moins tout le temps).

Laissez un commentaire